Recettes gratuites

VOICI 8 PLANTES MEDECINALES RETROVIRALES CONTRE LE VIH/SIDA

La longévité des individus souffrant du SIDA a augmenté d’une manière significative ces dernières années. Ceci s’est produit grâce à une recherche médicale incessante et à la disponibilité de nouvelles molécules antirétrovirales. Le VIH et le SIDA ne sont plus nécessairement aujourd’hui des sentences de mort.

ET GRACE A NOS RECHERCHES, NOS EXPERTS DAWABIO VOUS LIVRENT DANS CE ARTICLE 8 PLANTES ET CHAMPIGNONS MEDECINAUX POUR RALENTIR LE DEVELOPPEMENT DU VIH/SIDA

Le VIH / SIDA et Immunité du corps

Le système immunitaire est au coeur du problème. Le virus s’en prend aux lymphocytes T auxiliaires (CD4+). Chez la personne saine, ces lymphocytes participent activement à la protection du corps contre les attaques des virus et bactéries. Lorsque le VIH pénètre notre système, il se verrouille sur des récepteurs situés à la surface des CD4+ et introduit son code génétique à l’intérieur de ces cellules. Lorsque les CD4+ se reproduisent par la suite, ils vont reproduire le virus en même temps. Une fois le virus reproduit, la cellule meurt, et le virus va s’attaquer à d’autres CD4+ en nombre surmultiplié.

Le VIH a un moyen très efficace d’échapper à notre système immunitaire. Il subit des mutations aléatoires très fréquentes, empêchant notre “police interne” d’établir des fiches à son sujet et de l’identifier comme intrus.

Au long terme, le VIH épuise le système immunitaire avec un nombre de CD4+ qui diminue constamment (le nombre de lymphocytes CD8 par contre augmente en début d’infection et ne diminue qu’au stade de SIDA avéré). Le rapport CD4/CD8 est souvent suivi pour voir comment la maladie évolue.Le corps devient plus susceptible aux infections diverses. Les infections les plus courantes sont la pneumocystose, le sarcoma de kaposi, ou d’autres infections opportunistes.

QUE FAUT IL FAIRE FACE A CETTE SITUATION ALARMANTE?

Dans ce contexte d’un système immunitaire constamment épuisé, l’idée d’utiliser les plantes immunostimulantes semble donc logique. L’idée est d’accomplir deux choses :

  1. Aider le système immunitaire à combattre le VIH ;
  2. Aider le système immunitaire à combattre les infections opportunistes

POUR CE FAIRE, VOICI 8 PLANTES MEDECINALES RETROVIRALES CONTRE LE VIH/SIDA

  1. Echinacée

Il y a eu des débats passionnés sur l’utilisation de l’échinacée dans le contexte du VIH/SIDA. Certains l’indiquent, et d’autres la contrindiquent.

Echinacea pallida
La position officielle du corps scientifique est de la contrindiquer. Ceci est basé sur plusieurs points :

Une étude faite dans les années 80 démontre qu’un extrait d’échinacée injecté en IV réduit les taux de CD4 tout en maintenant les CD8, un effet problématique. Par contre, cet effet n’a jamais été observé lorsque l’échinacée est prise de manière traditionnelle par voie orale ;

Le fait que l’échinacée peut interragir avec certains antirétroviraux. Or, les études nous disent que l’échinacée ne semble poser aucun problème avec l’etravine (500 mg d’échinacée toutes les 8 heures), le darunavir-ritonavir (500 mg d’échinacée toutes les 6 heures). Un avis d’expert indique le fait que l’action de l’échinacée sur le CYP 450 est complexe(5), inducteur du coté hépatique mais inhibiteur du coté intestinal, avec un résultat net négligeable

2. Le Jatropha Rouge 

En Afrique, le SIDA semble ne plus être une maladie incurable. De nombreux guérisseurs ou encore naturothérapeute affirment détenir le remède contre le SIDA. L’un d’entre eux a publié sur les réseaux sociaux la photo d’une plante dont il estime qu’elle guérit du VIH.  Cette plante c’est le Jatropha rouge, selon lui elle permet de dire au revoir au SIDA.

Découvrons ensemble, le Jatropha rouge, une plante qui guérit complètement l’organisme du VIH SIDA. Cette information a été révélée sur les réseaux sociaux, par un naturothérapeute qui par la suite a donné la recette d’utilisation.

COMMENT UTILISER LE JATROPHA ROUGE

VOICI LA RECETTE A BASE DE JATROPHA ROUGE

Pétrir, broyer ou malaxer quelques feuilles dans de l’eau pour obtenir un jus.
Filtrer le jus et boire 3 verres par jour (matin, midi et soir) pendant un (1) mois.

Pour accélérer l’efficacité, éviter tout repas, au moins 1h avant de boire ou après avoir pris le traitement.

3. L’Aloe Vera

L’aloe vera est une plante aux nombreuses qualités pour prendre soin de votre santé, que ce soit en usage interne ou externe. Pour profiter des bienfaits de l’aloe vera sur la santé, on utilise le latex jaune tiré de la couche externe des feuilles et le gel d’aloe vera, clair et mucilagineux, extrait de l’intérieur des feuilles d’aloe vera.

Noms communs : aloès, gel d’aloès, jus d’aloès, concentré d’aloès, latex d’aloès.
Noms botaniques : Aloe vera ou Aloe barbadensisAloe ferox et quelques autres espèces du genre botanique Aloe, famille des liliacées ou des aloeacées.
Noms anglais : AloeCape AloeAloe GelAloe JuiceAloe ConcentrateAloe Latex.

RECETTE A BASE DE L’ALOE VERA

L’utiliser comme extrait; faire bouillir et boire la décoction. Doit être utilisée en petites quantités.

NB: Si vous avez des crampes ou diarrhées surviennent, veuillez bien arrêter le traitement.

4. La Coriandre

La coriandre Écouter ou coriandre cultivée (Coriandrum sativum) est une plante herbacée annuelle de la famille des Apiacées (Ombellifères). C’est une plante aromatique cultivée dans les zones tempérées du monde entier et employée pour de nombreuses préparations culinaires, particulièrement en Asie, en Amérique latine et dans la cuisine méditerranéenne. Les feuilles sont généralement utilisées fraîches en accompagnement ou comme condiment.

Les fruits séchés, souvent confondus avec des graines, sont utilisés comme épice. Moulus, ils sont un ingrédient de base de nombreux mélanges, tels que les currys. La coriandre est également une plante médicinale, reconnue notamment pour faciliter la digestion.

On en tire une huile essentielle utilisée en aromathérapie, dans l’industrie alimentaire pour son arôme et comme agent de senteur en parfumerie, dans les cosmétiques ou les produits sanitaires.


Ouvre l’appétit et réduit les flatulences, a des propriétés bactéricides et antifongiques

Mode d’emploi :
Ajouter les feuilles dans les plats

5. Le Fenouil

Le fenouil est un légume à la saveur anisée, dont on mange surtout la base de la tige, appelée bulbe. Compagnon incontournable du poisson et des fruits de mer, il est une source de vitamine C. On aurait avantage à consommer plus souvent ses feuilles qui renferment des substances antioxydantes. Découvrez comment cuisiner le fenouil, sa valeur nutritionnelle, son histoire et ses bienfaits.

Caractéristiques

  • Peu calorique ;
  • Riche en vitamine C et antioxydant ;
  • Propriétés digestives ;
  • Lutte contre l’aérophagie et les maux d’estomac ;
  • Prévention de certains cancers ;
  • Prévention de maladies cardiovasculaires.

6. Le Menthe poivrée

La Menthe poivrée, Mentha ×piperita, est une plante herbacée de la famille des Lamiacées. C’est une menthe issue d’une hybridation spontanée, hexaploïde, entre la menthe aquatique et la menthe verte (Mentha aquatica et Mentha spicata), cultivée en Angleterre à partir du xviie siècle.

En raison de la saveur poivrée de ses feuilles, elle est assez peu utilisée en cuisine et réservée à un usage médicinal. Son huile essentielle est utilisée dans l’industrie alimentaire pour parfumer bonbons, dentifrices, chewing-gums, confiseries et boissons alcoolisées.

La menthe poivrée est une plante herbacée, vivace à drageons, hémicryptophyte. Elle se dresse de 10 cm jusqu’à 75 cm, voire 1 m de hauteur. Les tiges et les rameaux sont rougeâtres, à section carrée.

Fleur
Les feuilles sont opposées et décussées. Ce sont des feuilles simples, pétiolées, 4 à 10 cm de long, velues et d’un vert foncé sur la face supérieure, se teignant de nuances rougeâtres au soleil et de rouge cuivré à l’ombre. Elles sont ovales-lancéolées à marge dentée. Elles sont recouvertes de poils sécréteurs à pied unicellulaire et à tête constituée d’une seule cellule ou de 8 cellules rayonnantes formant une tête renflée ovale, dans laquelle s’accumule l’huile essentielle.

RECETTE

En faire une infusion, faire bouillir les feuilles environ 10 minutes. En ajout sur les plats. (Il est facile de faire pousser cette plante dans le jardin ou dans un pot près de la maison).

7. LE GINGEMBRE

RECETTE DE LA BOISSON AU GINGEMBRE

Boisson au gingembre

8 tasses d’eau potable, 3 cuillères à café de gingembre, 2 cuillères à café de sucre, 1 petit ananas coupé en petits morceaux

Mélanger tous les ingrédients et conserver dans un endroit chaud durant une journée dans un récipient propre et couvert. Boire le jus.

8. La Cardamome

La cardamome (Elettaria cardamomum), cardamome verte ou cardamome aromatique, est une plante herbacée vivace à rhizome appartenant au genre Elettaria, de la famille des zingibéracées, originaire d’Asie du Sud-Est1. Elle fournit une épice qui porte le même nom.

On donne aussi le nom de cardamome à une autre épice, la cardamome brune (Amomum subulatum Roxb.), dont les grains sont plus gros que ceux de la cardamome verte et possèdent un goût différent. Il existe également la cardamome médicinale (Amomum villosum Lour.) et la cardamome en grappe (Amomum compactum Soland.). Cardamomes verte et brune peuvent être associées de manière complémentaire dans la cuisine indienne.

MODE D’EMPLOI :
Ajouter aux aliments durant la cuisson ou la préparer en tisane

9 thoughts on “VOICI 8 PLANTES MEDECINALES RETROVIRALES CONTRE LE VIH/SIDA

  1. Bonjour Monsieur
    Quelle ce que on doit prendre pour le VIH pour quelqu un couché

  2. que Dieu vous bénisse.Longue vie à vous tous et vous manifestez dans la sagesse divine

  3. que Dieu vous bénisse.Longue vie à vous tous et vous manifestez dans la sagesse divine mais attention aux ruses des blancw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

WhatsApp Logo Tchattez ici
X