Drépanocytose et grossesse: remède naturel pour guérir de la drépanocytose
ARTICLES SCIENTIFIQUE

Drépanocytose et grossesse: remède naturel pour guérir de la drépanocytose

Qu’est ce que la drépanocytose?
La drépanocytose ou anémie falciforme est une forme héréditaire d’anémie. C’est une maladie dans laquelle il n’y a pas assez de globules rouges en bonne santé pour transporter suffisamment d’oxygène dans votre corps.
Les globules rouges normaux sont lisses, ronds et souples. Ils ressemblent à la lettre “O.” Cela les aide à transporter de l’oxygène et à se déplacer facilement dans les vaisseaux.
L’hémoglobine anormale dans la drépanocytose rend les globules rouges rigides et collants. Ils se présentent sous la forme d’une faucille ou de la lettre “C.” Ces cellules falciformes ont tendance à s’agglutiner et ne peuvent pas se déplacer facilement dans les vaisseaux sanguins. Les touffes bloquent le flux de sang sain transportant l’oxygène. Cela provoque une douleur et endommage les tissus.
 
Je suis enceinte et j’ai la drépanocytose, que dois je faire docteur?
Si vous êtes enceinte et que vous cherchez un moyen naturel pour guérir de la drépanocytose, vous êtes au bon endroit. Voici le meilleur remède naturel au monde pour soigner la drépanocytose. La tisane est un remède naturel fait à base de plantes médicinales. les principes actifs qu’elle contient empêchent l’apparition des crises douloureuses chez l’enfant comme chez l’adulte. Ainsi, elle agit en réduisant le nombre de globules rouges déformées par la drépanocytose et en favorisant la production de nouveaux globules rouges normaux.
Par ailleurs, il redresse les globules rouges déformés par la maladie et les empêche de bloquer les petits vaisseaux sanguins et d’entraîner des douleurs intenses. Cela vous permettra donc de retrouver une circulation sanguine normale. vous allez pouvoir vivre une grossesse normale et votre bébé sera en toute sécurité. Cette tisane est un remède très efficace et a déjà permis à de nombreux patients d’empêcher leurs crises de drépanocytose. Son succès dépasse largement celui du principal médicament contre la drépanocytose.
Pour découvrir notre traitement naturel contre la drépanocytose, cliquez ici

DREPANOCYTOSE


 
Comment la drépanocytose affecte-t-elle la grossesse?
La façon dont la drépanocytose affecte la grossesse dépend de si vous avez une drépanocytose ou un trait drépanocytaire. Chez certaines femmes atteintes de drépanocytose, la maladie n’a pas changé pendant la grossesse. Dans d’autres cas, la maladie peut s’aggraver. Des événements douloureux appelés crises drépanocytaires peuvent encore se produire pendant la grossesse. Ces événements peuvent être traités avec des médicaments sans danger pendant la grossesse. Si vous avez une insuffisance rénale ou une hypotension artérielle avant votre grossesse, votre état peut s’aggraver pendant la grossesse.
En général, les femmes présentant un trait drépanocytaire ne souffrent pas de ce trouble. Mais ils peuvent avoir beaucoup d’infections des voies urinaires pendant la grossesse. Les femmes enceintes présentant un trait drépanocytaire peuvent également avoir une sorte d’anémie causée par un manque de fer dans leur sang. Si vous avez ce type d’anémie, vous devrez peut-être prendre des suppléments de fer.
Pendant la grossesse, il est important que les cellules sanguines puissent transporter de l’oxygène. Avec la drépanocytose, les globules rouges anormaux et l’anémie peuvent entraîner une diminution des quantités d’oxygène absorbées par votre bébé en développement. Cela peut ralentir la croissance du bébé et mettre sa fin en danger.
 
Quelles sont les complications possibles de la drépanocytose pendant la grossesse?
Étant donné que la drépanocytose affecte un grand nombre d’organes et de systèmes du corps, vous êtes plus susceptible d’avoir des complications pendant la grossesse si vous êtes atteint de drépanocytose. Les complications et les risques de la drépanocytose pendant la grossesse sont:
-Infections, y compris infection des voies urinaires, des reins et des poumons
-Problèmes de vésicule biliaire, y compris les calculs biliaires
-L’élargissement du coeur et l’insuffisance cardiaque
Fausse couche
 
Comment se fait la transmission du gène responsable de la drépanocytose au bébé?
Si l’un des parents souffre d’anémie falciforme(drépanocytose), il peut transmettre le trait ou la maladie à leurs enfants. C’est pour sa qu’il est important de connaitre le statut de son conjoint avant le mariage.
Il y a deux copies de chaque gène dans le corps; les enfants héritent d’une copie de chaque gène de chaque parent. Les enfants qui héritent de deux copies du gène HBB muté développeront une drépanocytose.
Donc, si les deux parents sont atteints de drépanocytose, leurs enfants seront certainement atteints de la maladie.
Si les deux parents possèdent un exemplaire du gène responsable de la maladie, ils sont des «porteurs» et courent un risque d’avoir un enfant atteint d’anémie falciforme. A l’inverse, ils ont une chance sur quatre d’avoir un enfant non affecté par la maladie et une chance sur deux d’avoir un enfant qui est également porteur.
 
Comment se fait le test de dépistage de la drépanocytose pendant la grossesse?
Il existe des tests génétiques disponibles pour la drépanocytose. Votre partenaire doit être soumis à un test de détection du gène HBB muté afin de déterminer si il est porteur de la maladie.
Les femmes atteintes d’anémie falciforme dont le partenaire est également porteur de la maladie courent un risque sur deux d’avoir un enfant atteint de la maladie. Ainsi, pendant la grossesse, vous devez opter pour que le fœtus soit soumis à un test de dépistage de la drépanocytose, soit par amniocentèse, soit par prélèvement de villosités choriales.
L’amniocentèse est pratiquée entre les semaines 15 et 20 de la grossesse. Une aiguille est insérée dans l’utérus à travers l’abdomen pour prélever un échantillon du liquide amniotique, qui entoure le fœtus. Le liquide amniotique contient des cellules excrétées du fœtus, qui peuvent être testées pour détecter des anomalies génétiques, notamment des mutations du gène HBB.
Le prélèvement des villosités choriales est effectué plus tôt que l’amniocentèse, entre les semaines 10 et 13 de la grossesse. Les villosités choriales sont des saillies du placenta qui contiennent du matériel génétique du fœtus. Des échantillons de ces protubérances peuvent être collectés à l’aide d’une aiguille insérée dans la paroi abdominale ou dans le col de l’utérus et testés pour rechercher des mutations dans le gène HBB.

WhatsApp Logo Tchattez ici avec nous
X