tomber enceinte après un avortement
ARTICLES SCIENTIFIQUE

Tomber enceinte après un avortement: remède naturel

Beaucoup d’entre vous avez déjà fait un avortement et s’inquiètent de l’impact de ce avortement(IVG) sur les futures grossesses. Alors, quelle est la réalité? Vos chances de concevoir sont-elles affectées par un avortement antérieur?
Quelle que soit la raison pour laquelle vous aviez avorter, et que cela se soit passé il y a des années ou récemment, il est important de savoir l’impacte que cela aura sur vos chances de devenir un jour maman.
 
Que doit je faire si je veux tomber enceinte après un avortement?
Si vous avez déjà avorter et que vous avez des difficultés a tomber enceinte, vous êtes au bon endroit.Voici la meilleure tisane au monde pour être enceinte rapidement, même après avoir déjà avorté. C’est le secret de la nature pour guérir des causes de l’infertilité féminine. Il a permis à de nombreuses femmes partout dans le monde de devenir maman. Comment sa marche?
Cette tisane est composé des meilleures plantes médicinales africaine pour guérir de l’endometriose, des fibromes, des polypes utérins, des trompes bouché, du défaut d’ovulation et empêcher les fausses couches.
Après la consultation gynécologiques, si vous souffrez:
-de trompes de Fallope bouchées, cliquez ici
-d’une absence d’ovulation (anovulation), cliquez ici
-d’endométriose, cliquez ici
-de fibromes utérins, cliquez ici
-de kystes ovariens (syndrome des ovaires polykystiques), cliquez ici
-de polypes utérins, cliquez ici
-de fausses couches répétitives, cliquez ici

INFERTILITE FEMININE


 

Un avortement réduit-t-il vos chances de tomber enceinte?
Il est tout à fait naturel de vous inquiéter des conséquences de votre avortement sur vos chances de tomber à nouveau enceinte. Mais heureusement, dans la grande majorité des cas, aucun problème ne survient. Il est tout a fait possible de tomber enceinte. Généralement, subir une IVG n’a pas de conséquences directes sur la fertilité : une nouvelle grossesse est donc envisageable très rapidement.
Mais comme dans toute opération, lors d’un avortement(Interruption Volontaire de Grossesse), il y a un risque de complications pouvant affecter votre fertilité.
Les femmes qui subissent un avortement sont plus à risque de contracter certaines maladies, comme la maladie inflammatoire pelvienne, qui causent l’infertilité en obstruant les trompes de Fallope. Si un avortement ne rend pas une femme stérile, cela augmente le risque de fausse couche, ce qui rend difficile l’accouchement à terme. Il a également été démontré que les avortements antérieurs(IVG) augmentaient les chances d’une femme d’avoir un enfant prématuré ou de faible poids à la naissance. En plus d’être vulnérable aux maladies, le col de l’utérus peut être endommagé pendant la procédure d’avortement et la doublure devient de plus en plus fine après chaque grossesse. Les femmes ayant des antécédents d’avortement ont 60% plus de risques de faire une fausse couche, ce qui finit par conduire à la stérilité.
Les médecins sont conscients des effets de l’avortement à long terme, mais tente de garder les femmes aveugles en enterrant les faits. Vaut-il vraiment la peine d’avorter un bébé et de risquer de ne plus en avoir? Une procédure d’avortement n’est pas naturelle. A chaque foi qu’une femme avorte, cela endommage son corps.

WhatsApp Logo Tchattez ici avec nous
X