polypes utérins
Recettes gratuites

Polypes utérins: symptômes, remèdes naturels et quand subir une opération

Polypes utérins: symptômes, remèdes naturels et quand une intervention est nécessaire

Tisanes à base de plantes africaines pour guérir les polypes utérins

Parmi les causes d’infertilité chez des patients qui viennent en consultation, on dénombre plusieurs cas de polypes utérins. Les polypes utérins peuvent en effet empêcher l’implémentation de l’œuf dans l’utérus. Les experts de Dawabio se sont concentrés sur un remède naturel qui puisse régler les problèmes d’infertilités liés aux pathologies comme les fibromes, les kystes ovariens et les polypes de l’utérus. Il se trouve que dans certains rares villages africains les médecins traditionnels, ceux qui «connaissent le secret des plantes» arrivent efficacement à résoudre ce genre de problème d’infertilité.

Les experts de Dawabio ont la chance d’avoir accès à ce secret bien gardé. Ce savoir-faire associé à la science moderne, nous a permis de créer un remède naturel à base de plantes très efficace. Ce remède se présente sous forme de tisane. Il regroupe des plantes dont les propriétés se complètent afin d’éliminer les excroissances causant l’infertilité. Donnez à votre corps une chance d’être débarrasser une fois pour toute des polypes endométriaux. Notre remède va favoriser l’atrophie progressive des polypes jusqu’à leur disparition complète.

Pour découvrir notre solution naturelle contre les polypes utérins, cliquer ici !

Polype utérin

Vous pouvez nous contacter par whatsapp au +33644661758 ou au +22990312738 appels direct et whatsapp

 

Voyons comment vous comporter si on vous diagnostique des polypes utérins.

Les polypes utérins sont des excroissances sur la paroi interne de l’utérus qui s’étendent dans la cavité utérine. C’est une croissance anormale de cellules sur le tissu utérin (endomètre) qui conduit à la formation de ces polypes, également appelés polypes endométriaux. Ces polypes sont généralement non cancéreux, bien que certains puissent être malins.

Les polypes de l’utérus peuvent être de taille plus grande ou plus petite, de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Bien entendu, leur taille contribue au déclenchement de symptômes plus ou moins graves et gênants.

Vous pouvez alors avoir un ou plusieurs polypes utérins. Habituellement, ils restent contenus dans l’utérus, mais occasionnellement, ils glissent à travers l’ouverture de l’utérus (col de l’utérus) dans le vagin.

Les polypes utérins surviennent le plus souvent chez les femmes ménopausées. Mais des femmes plus jeunes peuvent également souffrir de facteurs de risque génétiques ou de maladies apparentées telles que l’hypertension ou les traitements médicamenteux.

 

Symptômes des polypes utérins

Les polypes utérins sont souvent indolores et leurs symptômes affectent principalement le cycle menstruel et la fertilité.

Ainsi, les symptômes les plus couramment associés aux polypes endométriaux sont:

  • Saignements menstruels irréguliers (menstruations et fuites irrégulières)
  • Saignements utérins atypiques (spotting)
  • Dysménorrhée
  • Saignement vaginal après la ménopause
  • Infertilité

 

Remèdes naturels et quand une intervention pour les polypes utérins est nécessaire

Les petits polypes sans symptômes peuvent disparaître d’eux-mêmes, étant associés au cycle menstruel et à l’action des hormones à l’âge fertile. De ce fait, le traitement chirurgical de ces petits polypes présents dans l’utérus ne sert à rien à moins qu’ils soient à risque d’évoluer en cancer de l’utérus.

Certains médicaments hormonaux, y compris les progestatifs et les agonistes hormonaux libérant des gonadotrophines (y compris les contraceptifs oraux) peuvent réduire les symptômes du polype utérin. Malheureusement la prise de tels médicaments est généralement une solution à court terme. En effet les symptômes réapparaissent une fois que vous cessez de prendre les médicaments.

L’intervention chirurgicale n’est recommandée que lorsque le médecin estime que la santé de la patiente est en danger. En particulier, la chirurgie connue sous le nom d’hystéroscopie, qui est réalisée en hôpital de jour, consiste à retirer les polypes présents dans l’utérus, car ceux-ci pourraient provoquer des avortements spontanés ou l’infertilité.

Quant aux remèdes naturels pour les polypes utérins, les myomes ou les fibromes, il est bon de consulter votre médecin avant de prendre une décision en la matière.

Cependant, les médecins conviennent d’adopter un mode de vie correct et une bonne nutrition.

Cela étant dit, voici quelques conseils.

 

Conseils

  • Évitez les glucides tels que le sucre, les bonbons, les bonbons, les sodas, etc., préférant les grains entiers comme le riz brun, les pâtes brunes et autres.
  • Mangez des aliments riches en fibres comme les fruits et légumes, les légumineuses et les graines oléagineuses.
  • Essayez de réduire la consommation de matières grasses en optant pour des aliments maigres et choisissez des méthodes de cuisson au four, au gril ou à la vapeur.
  • Évitez les boissons contenant de la caféine.

Enfin, il existe des traitements naturels pour les polypes utérins qui peuvent aider à combattre les symptômes. Le pissenlit, l’huile de ricin et le gingembre sont parmi les remèdes naturels les plus efficaces pour combattre, avec une alimentation saine, un poids santé et un mode de vie correct, les polypes utérins.

 

WhatsApp Logo Tchattez ici avec nous
X