anse à polypectomie
Recettes gratuites

Remède populaire Vs Chirurgie pour polypes utérins

Les polypes utérins  sont de petites excroissances qui se forment dans le col l’utérus ou de l’endomètre. Ce sont des formations bénignes qui doivent cependant être maîtrisées et retiré dans les plus brefs délais. Pour vous en débarrasser vous pouvez avoir recours à une intervention chirurgicale ou passer par les remèdes populaires. Ici a Dawabio nous traitons plusieurs cas d’infertilité féminine due aux polypes endométriaux, fibromes, kystes ovarien, endométriose et aussi adénomyose. Notre solution naturel est un remède à base des meilleurs plantes médicinales qu’on puisse trouver pour traiter les polypes utérins. Ce remède se présente sous forme de tisanes qui ont une action générale sur le corps mais agissent localement sur les polypes aussi.

Pour découvrir notre remède naturel pour se débarrasser des polypes utérins, cliquer ici!

Polype utérin

Vous pouvez nous contacter par whatsapp au +33644661758 ou au +22990312738 appels direct et whatsapp

Quelle est la vitesse de croissance du polype

La taille des excroissances peut être différente, mais le plus souvent ne dépasse pas 10 mm.

Le polype fibreux glandulaire de l’endomètre peut ne pas causer de problèmes pour une femme pendant longtemps, mais si des facteurs provoquants sont présents, par exemple, la grossesse, le curetage de la cavité utérine, l’avortement chirurgical, le déficit en progestérone, les formations polypes peuvent augmenter en raison de la grande production de liquide sécrétoire. Le taux de croissance dépend de l’état de santé du patient. Le danger de croissances n’est pas dans la taille, mais dans la possibilité de convertir leurs cellules en néoplasmes malins.

Symptômes

Des excroissances uniques de petites tailles se forment sans aucun symptôme. Fondamentalement, il s’agit d’une découverte accidentelle lors d’un examen échographique de la cavité utérine. Les principaux signes d’un polype endométrial sont l’infertilité ou la non-occurrence d’une grossesse souhaitée dans le contexte de la santé générale du corps féminin. Après la croissance des tumeurs, les symptômes suivants apparaissent:

  • menstruations douloureuses abondantes;
  • saignement utérin qui se produit au milieu du cycle;
  • écoulement de saccharose après un rapport sexuel en dehors des menstruations;
  • blancs agrandis d’une consistance plus dense avec une teinte blanchâtre.

Causes d’occurrence

Les médecins ne peuvent pas donner de réponse définitive à cette question. Il est évident seulement que l’excroissance endométriale se produit dans le contexte d’un trouble hormonal, qui se caractérise par un manque de progestérone. Cependant, cette condition est le début de nombreuses autres maladies. Si un polype endométrial est trouvé dans l’utérus, les raisons peuvent être les suivantes:

  • le problème des ovaires;
  • blessures de l’endomètre dues à des interventions chirurgicales;
  • naissances abondantes, une grossesse non réussie, après quoi les tissus étrangers restent dans l’utérus;
  • pathologies endocriniennes;
  • stress prolongé;
  • les maladies inflammatoires des organes génitaux d’une forme chronique.

Polypectomie

L’élimination du polype par la chirurgie aujourd’hui présente des résultats très satisfaisant avec moins de risque de rechute. L’opération est réalisée sous anesthésie générale à l’aide d’un appareil d’hystéroscopie.

Si le polype endométrial est grand et pédiculé, le médecin l’enlève en tournant la tête en cercle. Après l’ablation du néoplasme, un curetage de la cavité utérine est nécessaire. Des fragments de l’excroissance pathologique sont envoyés pour un diagnostic histologique.

À titre de mesure anti-inflammatoire, après l’ablation du néoplasme, le site de sa localisation est traité à l’azote liquide ou  l’endomètre est exposé à un courant électrique à haute fréquence. De plus, dans certains cas, une cure d’antibiotiques est prescrite à la femme.

Après l’hystéroscopie, une hystéroscopie diagnostique répétée et l’administration de médicaments de thérapie de soutien sont effectuées afin de faciliter la récupération du corps. Les médicaments de soutien sont prescrits par le médecin traitant, en fonction des caractéristiques de la pathologie, de l’état de santé du patient et de la présence d’anomalies concomitantes.

Complications possible après polypectomie

Comme toutes les procédures invasives, la polypectomie est également lourde de risques et de complications. Les plus importants, comme prévu, concernent les résultats possibles des saignements, qui surviennent jusqu’à trois cas sur 100 et qui, heureusement, dans la plupart des cas, se limitent d’eux-mêmes ou sont arrêtés par voie endoscopique. Ce n’est que dans de rares circonstances que la perte de sang peut prendre une ampleur qui nécessite une transfusion sanguine ou une intervention chirurgicale. Cela est plus probable en cas de polypes sessiles (sans pédoncule) ou de gros (> 2 cm).

Une autre complication de la polypectomie, relativement fréquente, est la perforation de la paroi intestinale, qui survient dans 0,3-0,4% des cas; cette complication peut être contrôlée en arrêtant le régime associé aux antibiotiques, tandis que dans les cas graves, elle peut nécessiter une intervention chirurgicale immédiate. Le risque de péritonite est également effrayant, considérablement limité par la prophylaxie antibiotique.

L’administration de sédatifs peut provoquer des étourdissements, des nausées et un épuisement, qui cessent généralement spontanément en quelques heures.

Après le traitement, qui dure de 15 à 90 minutes, de nombreux patients se plaignent de problèmes de ballonnements abdominaux, qui peuvent persister quelques heures au cours desquels ils ont tendance à diminuer spontanément; si cela ne se produit pas, l’évacuation des gaz peut être favorisée par l’insertion d’une sonde rectale (un petit tube dans l’anus).

Complications après la formation d’un polype dans l’endomètre de l’utérus

Si une femme ignore les premiers symptômes d’une maladie, essaie de faire face au problème par elle-même, dans la plupart des cas, les complications graves ne peuvent être évitées, notamment:

  • formes sévères d’anémie post hémorragique;
  • percée de saignements prolongés, qui masquent le danger de grandes pertes de sang;
  • atteinte physiologique à la croissance résultant de l’activité physique d’une femme;
  • prolifération pathologique incontrôlée de la couche endométriale;
  • fibromes utérins (dans ce cas, le gynécologue recommande à la femme d’établir une spirale hormonale);
  • endométrite chronique;
  • adénomyose;
  • changements ischémiques dans le polype, entraînant une nécrose tissulaire;
  • oncologie de l’endomètre utérin.

Remèdes populaires

Pour aider le corps féminin à faire face à la maladie plus rapidement, les médecins recommandent, avec un traitement médical, d’utiliser des produits contenant des composants naturels. Les remèdes populaires ont la cote dernièrement et ce n’est pas pour rien. En effet certains de ses remèdes populaires sont vraiment efficace pour guérir des polypes ou tout au moins empêcher leur évolution. Voici quelques exemples de remèdes populaires pour les polypes endométriaux: 

  1. L’infusion est chélidoine: versez 1 litre d’eau bouillante sur un gramme de la plante récoltée lors de la floraison dans un récipient. Couvrez d’une serviette et laissez reposer 4 heures. À la fin du temps, filtrer et prendre l’infusion 3 fois / jour une demi-heure avant les repas. La durée du traitement est de 2 semaines. Après 7 jours, il est recommandé de répéter le traitement. Vous devez commencer à boire le remède à petites doses – 1 cuillerée. Progressivement, une dose unique augmente à 3 cuillères à soupe.
  2. Kalina: Pendant un mois, chaque jour, vous devez manger 3 poignées de baies. Vous devez manger du viburnum individuellement, en mâchant soigneusement.
  3. Le thé vert au poivre noir peut également sembler une idée bizarre. Mais je ne pense pas qu’il sera rejeté pendant un certain temps.
    Thé vert au poivre noir moulu pour empêcher l’évolution des polypes : Il est temps d’oublier le miel! Il a un IG élevé et n’est différent du sucre qu’en raison de sa teneur en minéraux. Pour protéger le système hormonal, pour empêcher la croissance du polype, remplacez le miel utilisé dans le thé vert par du poivre noir moulu. Le thé vert stimule le fonctionnement de tout notre corps et offre une certaine protection contre le développement et la croissance des tumeurs. Cet effet est encore renforcé par la présence de pipérine dans le poivre. La pipérine, un composé antidépresseur naturel du poivre, a un effet anti-anxiété prouvé. La consommer entraîne des niveaux de sérotonine plus élevés.

Régime alimentaire

Enfin, une alimentation saine et l’utilisation de remèdes naturels, qui peuvent atténuer les symptômes, réduire l’inflammation de l’organisme et renforcer le système immunitaire, peuvent être utiles : en effet, il est important de prendre de la vitamine A, du bêta-carotène, de la vitamine E, de la vitamine C et des bioflavonoïdes, ainsi que de pratiquer une activité physique régulière et de suivre un régime éventuellement végétalien ou, en tout cas, y compris des grains entiers.

Conclusion

La science a évoluée et les techniques d’interventions chirurgicales se perfectionnent de plus en plus. Les risques de rechutes et de complications diminuent drastiquement mais reste tout de même présentent. Les remèdes naturels, d’un autre côté, ont prouvés leur efficacité pour empêcher l’évolution des polypes, soulager les symptômes et aussi supprimer les polypes utérins. Aussi ils ont bonne réputations car étant plus accessibles, coûtant moins cher et sans effets secondaires pour la plupart. Néanmoins il convient de noter que certains éléments ont une toxicité bien que modéré. Pris à forte dose ils peuvent causer une intoxication. Vous devez faire vos recherches sur les doses recommandées. Egalement assuré vous que vous n’êtes pas allergique à l’un des composants de vos remèdes populaires. Vous le serez en observant la réaction de votre corps à la prise de ses remèdes. Quoi qu’il en soit, sauf s’ils sont malins, vous pouvez vous permettre d’utiliser des remèdes populaires pour guérir de vos polypes endométriaux. Donnez l’opportunité à votre corps de se soigner au naturel tout en surveillant la progression des polypes.

WhatsApp Logo Tchattez ici avec nous
X