ULCERE

Qu’est-ce qu’un ulcère de l’estomac ?

L’ulcère gastroduodénal est une lésion de la paroi de l’estomac ou du duodénum qui est la première partie de l’intestin grêle. Un ulcère gastro-duodénal se forme au niveau de la paroi de l’estomac ou du duodénum. Comment cela se passe-t-il ?

Votre estomac contient des sucs gastriques, qui vont permettre de décomposer la nourriture que vous avez avalez. Pour se protéger de ces sucs très puissants, l’estomac est revêtu d’une muqueuse protectrice. Mais lorsque cette muqueuse a du mal à se régénérer ou est dégradée, il se forme une lésion au niveau de l’estomac : c’est un ulcère gastrique. Si la lésion est présente à la première portion de l’intestin grêle, juste après le pylore à la sortie de l’estomac : c’est un ulcère duodénal. L’ulcère duodénal, est dix fois plus fréquent que l’ulcère de l’estomac. On désigne souvent par le même terme l’ulcère d’estomac (gastrique) et l’ulcère du duodénum, qui se situe juste après l’estomac, dans la première partie de l’intestin grêle. C’est l’ulcère gastroduodénal. Un ulcère gastroduodénal peut apparaitre à tout âge, mais son pic de fréquence se situe entre 55 et 65 ans.

Les causes de l’ulcère

Pendant longtemps, on a cru que l’ulcère était causé par des facteurs psychosomatiques. Certains même pensent que le stress peut être à l’origine d’un ulcère. C’est faux. Les ulcères sont causés par un déséquilibre de la concentration en acide dans l’estomac et le duodénum. Ce qui favorise la prolifération d’une bactérie : Helicobacter pylori. A ce jour, elle est la seule bactérie connue capable de se développer dans un environnement aussi acide que celui qui règne dans notre estomac. On estime qu’elle est la cause de 99% des ulcères. Sa présence augmente les sécrétions d’acides, ce qui empêche l’organisme de réparer la muqueuse protectrice. Notre traitement a pour objectif la destruction totale de cette bactérie.

Cependant, il y a d’autres facteurs qui peuvent augmenter le risque de souffrir d’un ulcère d’estomac. Ce ne sont pas des causes d’ulcère, mais ces facteurs peuvent aggraver un ulcère existant ou en intensifier les manifestations. Il s’agit de : Alcool, tabac, café, prise de certains médicaments (aspirine, ibuprofène ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens), stress psychologique, être âgé de plus de 50 ans.

 

Les symptômes de l’ulcère

Il est fréquent qu’une personne ayant un ulcère d’estomac ne ressente aucun symptôme particulier. Cependant, parmi les symptômes les plus courants, nous avons :

-Des douleurs ou une sensation de brûlure au niveau de l’estomac, particulièrement au moment des repas. La douleur peut durer de quelques minutes à plusieurs heures, selon la gravité de l’ulcère. C’est le symptôme qui caractérise le mieux la douleur liée à l’ulcère.

-Une sensation d’être vite rassasié est également typique de l’ulcère de l’estomac, ainsi que des ballonnements. Dans les cas avancés, on peut remarquer une perte de poids et être victime de vomissements.

Ces symptômes durent généralement quelques jours puis reviennent périodiquement.

 

Ulcère et sport

Contrairement aux idées reçues, faire un sport n’est pas une contre-indication en cas d’ulcère. Si vous avez un ulcère, nous vous recommandons d’éviter le stress, de favoriser la détente physique et de pratiquer si possible un sport. Faire du sport un peu tous les jours permet de préserver sa santé et de limiter la prise de poids, ce qui favorise la réduction les reflux gastro-œsophagiens. Hormis les effets positifs sur vos symptômes, un sport régulier protègera durablement votre santé en diminuant le risque d’apparition de nombreuses maladies (les maladies cardiovasculaires, l’obésité, le diabète, l’ostéoporose…).Si vous pratiquer un sport, nous vous conseillons d’éviter ceux qui malmènent l’estomac comme la gymnastique, les sports de combat ou les sports qui sollicitent beaucoup les abdominaux comme l’aviron. Au contraire, faire du jogging est particulièrement bénéfique.

Vos questions les plus fréquentes (FAQ) :

Quel est le lien entre ulcère et cancer de l’estomac ?

Certains patients souffrant d’ulcères gastriques développent aussi un cancer de l’estomac. L’inflammation chronique de la muqueuse de l’estomac, causée par l’Helicobacter pylori, entraine d’abord un ulcère, puis à long terme il transforme la muqueuse en cellules cancéreuses. Cela s’observe souvent chez des patients présentant une hypo-sécrétion acide et touche plus particulièrement les populations de plus de 50 ans. Environ 80% des cancers de l’estomac sont liés à une infection chronique à Helicobacter pylori. Les symptômes du cancer de l’estomac sont nombreux et trompeurs. La douleur du creux de l’estomac est fréquente et ressemble à celle de l’ulcère. On peut aussi retrouver des sensations de ballonnement, de brûlures.

Toutefois, rassurez-vous ! Peu de patients infectés par la bactérie développent un cancer gastrique. Lors de votre diagnostic, il faut que votre médecin réalise plusieurs biopsies (prélèvements) pour vérifier que l’ulcère en question n’est pas un cancer. Notre traitement naturel éradique la bactérie et limite les risques de développer un cancer de l’estomac.

 

 

 

WhatsApp Logo Tchattez ici
X