INSOMNIE

GENERALITE

Qu’est-ce que l’insomnie ?

Lorsque vous avez du mal à rester endormi ou à vous endormir au moins trois fois par semaine, vous faites probablement de l’insomnie. L’insomnie est le principal trouble du sommeil qui se manifeste par des difficultés à s’endormir et / ou des réveils fréquents au cours de la nuit. Tout le monde peut être victime un jour ou l’autre par une insomnie. Lorsque l’insomnie est passagère (une ou deux nuits), il n’a pas lieu de s’inquiéter. Tout le monde peut passer par une période un peu stressante où le sommeil devient difficile à trouver. Cependant, lorsqu’il devient difficile de dormir ou de se rendormir plus de 3 fois par semaine et ceci depuis plus de 3 mois, il y a lieu de s’inquiéter. C’est une insomnie chronique qu’il ne faut surtout pas sous-estimer. Elle peut provoquer non seulement une fatigue chronique, mais aussi une dépression.

LES CAUSES

Les causes de l’insomnie 

L’insomnie n’est pas une maladie mais un symptôme. Avant de penser à la guérir, il faut avant tout déterminer les causes de l’insomnie. Ces causes sont nombreuses. Il s’agit de :

-Les causes psychologiques : Ils sont la cause d’environ 50 % de tous les cas d’insomnie. Il s’agit du stress, de l’anxiété et de la dépression. Lorsque vous avez du mal à dormir correctement sur plusieurs jour d’affilé, vous angoissez à l’idée de passer une mauvaise nuit. Cette peur de l’insomnie augmente le stress. Le sommeil qui doit être le moment paisible ou vous récupérer des tracas de la journée devient alors source de stress. Ce stress peut rendre votre sommeil encore plus difficile, ce qui vous entrainera dans un cercle vicieux.

-Les causes environnementales et le mode de vie : Le bruit, un mauvais matelas, la chaleur, la consommation excessive d’alcool et/ou de café, la surcharge de travail.

-Les causes organiques : L’insomnie peut aussi avoir une cause organique, comme le syndrome des jambes sans repos ou l’apnée du sommeil. Le syndrome des jambes sans repos se caractérise par des envies irrésistibles de bouger les jambes, surtout pendant les périodes de détente. Il est très courant chez les femmes enceintes. L’apnée du sommeil est une autre cause organique de l’insomnie. Elle apparait souvent chez des personnes en surpoids ou qui ronflent beaucoup; elle provoque des pauses respiratoires de quelques secondes ou plus à plusieurs reprises durant la nuit, qui peuvent ou non provoquer des réveils conscients. Elle n’est pas facile à déceler.

INSOMNIE ET GROSSESSE

Insomnie et grossesse

Vous êtes enceinte et vous avez du mal à trouver le sommeil ? Vous n’êtes pas la seule ! 45% des femmes enceintes souffrent d’insomnie au premier trimestre de la grossesse, 47% au deuxième et 64% au troisième. Les insomnies peuvent apparaitre à n’importe quel moment de la grossesse. Cependant, on observe que le taux d’insomnie est élevé surtout lors du troisième trimestre de grossesse. En effet, au troisième trimestre de la grossesse, l’inconfort physique, l’anxiété, les facteurs de stress, les mouvements du fœtus ou encore les besoins d’uriner sont des facteurs qui fragmentent le sommeil. La quantité et la qualité du sommeil diminuent considérablement. Si ces insomnies n’ont à première vue pas d’impact négatif sur le développement du bébé, il est toutefois nécessaire de réagir face à ces désagréments qui nuisent à la qualité de vie des mamans.

INSOMNIE ET CANCER

Insomnie et cancer

De nombreuses personnes qui souffrent de cancer ont des difficultés à dormir. En effet, le cancer ou ses traitements peuvent impacte votre cycle veille-sommeil et modifier vos habitudes de sommeil. Les troubles du sommeil, comme l’insomnie ou la fatigue, peuvent faire en sorte qu’on s’adapte plus difficilement à la situation et que les autres symptômes de la maladie et/ou les effets secondaires du traitement sont plus graves.

IMG-20180608-WA0006


ACHETER MAINTENANT

WhatsApp Logo Tchattez ici avec nous
X