DEPRESSION

Qu’est-ce qu’une dépression ?

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, la dépression n’est ni une fatalité, ni une faiblesse de caractère. Autant que nous sommes, nous connaissons tous des hauts et des bas dans notre vie. La tristesse est une réaction normale aux difficultés que l’on peut rencontrer tout au long de notre vie. Nous sommes souvent tristes durant une petite période et ensuite la tristesse finit par disparaitre et la vie reprend son cours normal. Cependant, parfois le sentiment de tristesse persiste, il vous empêche de travailler, d’étudier, de manger, de dormir ou de vous amuser, ce n’est pas normale. Vous êtes dépressif.

La dépression est une maladie qui se manifeste par une fatigue, une diminution des activités physiques et psychologiques avec une sensation de faiblesse, d’impuissance et de désespoir. L’individu malade à des pensées morbides et à l’impression de n’avoir aucune valeur en tant que personne. La dépression touche l’humeur, les pensées, le comportement et le corps. Quand dans la tête ça ne va pas, tout le corps le ressent. En effet, une personne qui souffre de dépression est beaucoup plus vulnérable aux infections, car son système immunitaire est affaibli. Dans les cas les plus graves, la dépression peut conduire au suicide.

Les causes d’une dépression 

Une dépression peut avoir plusieurs causes. Il s’agit de :

Les causes psychologiques : Les individus sont affectés par les événements extérieurs de manières différentes. Certaines personne sont dotés d’une grande capacité à relativiser et a affronté les difficultés, d’autres non. Cela à une grande influence sur le type d’expérience de vie que chacun de nous a. Notre façon de penser et de voir le monde se façonne généralement au cours de l’enfance. Par exemple, une personne qui a reçu une éducation trop stricte, ou les critiques et commentaires négatifs étaient légions, aura tendance plus tard à percevoir les choses de façon négative. Il aura plus de chance de souffrir de dépression dans sa vie que quelqu’un qui, au cours de sa vie a appris à voir le côté positif de toute chose.

Les causes génétiques : Il est fréquent de voir dans certaines familles voir plusieurs personnes souffrir de dépression. Ce n’est pas seulement dû au hasard. Même s’il n’existe pas un gène responsable de la dépression, le terrain génétique a une influence dans le déterminisme de ces maladies. De récentes études ont confirmé le caractère héréditaire des troubles dépressifs majeurs, cependant les gènes impliqués dans la dépression sont en cours d’identification. Même si la génétique permet d’expliquer une prédisposition à la dépression, elle n’est pas la cause directe.  Une personne aurait 2 à 4 fois plus de risque d’être dépressive, si l’un de ses parents a déjà souffert de dépression. Toutefois cette personne peut aussi ne jamais souffrir de dépression.

Les causes sociales : Aujourd’hui, on assiste à l’éclatement des structures familiales, le déficit de spiritualité et une perte des repères sollicitant davantage de capacités d’adaptation. Malgré les nouvelles technologies (réseau sociaux) qui sont censés nous rapproché les uns des autres, on constate que les gens passe de plus en plus de temps chez eux avec leur téléphone. Ils sortent de moins en moins et sont de plus en plus obsédé par leur image. A cela il faut ajouter le déficit de spiritualité. La place de Dieu dans la vie de chacun a aussi une influence sur son équilibre mentale. Quelqu’un qui croit en Dieu, croit en une force surnaturelle qui peut le sortir de n’importe quelle situation. Il est positif. Il a l’espoir que grâce à Dieu tout ira mieux. Par contre une personne athée est beaucoup plus cartésienne face à certains problèmes et a tendance à surestimer la difficulté.  Ceci peut faciliter l’émergence de symptômes dépressifs.

Les causes environnementales : La dépression peut être provoquée brusquement par des situations de la vie très difficile à vivre comme : un accident, une maladie, la mort d’un être cher, un déménagement, un divorce, des difficultés financières ou la perte d’un emploi, des difficultés

 

 

 

 

Les symptômes d’une dépression

Il existe une différence entre se sentir fatigué de temps en temps et souffrir véritablement d’une dépression. Certaines personnes décrivent leur dépression comme le fait de vivre dans un trou noir, sans pouvoir s’en sortir. Toutefois, d’autres personnes atteintes de dépression nerveuse ne se sentent pas nécessairement tristes. Elles ont plutôt le sentiment que leur vie est vide et sans aucun sens. Dans cet état d’apathie, elles ne peuvent plus prendre du plaisir à faire quoi que ce soit, même quand elles pratiquent des activités qu’elles aimaient autrefois. Les signes et les symptômes de la dépression nerveuse changent selon les personnes et peuvent varier dans le temps en intensité. Cependant, généralement, l’individu atteint de dépression perd le goût à la vie et a l’impression de n’avoir aucune valeur. Il présente plusieurs symptômes, les plus courants sont :

-Fatigue intense et permanente : même lorsqu’il n’a fourni aucun effort, l’individu qui souffre de dépression ressent en permanence une sensation de fatigue. Il n’a plus aucune force, même les plus petites tâches deviennent insurmontables. Cette sensation s’ajouter au découragement et à la douleur physique et morale. Ce qui caractérise la fatigue dépressive est que ni le repos, ni le sommeil ne l’atténuent.

-Perte de confiance en soi : la personne dépressive se sent souvent inutile et responsable de la situation. Il est très critique envers lui-même dès qu’il fait la moindre erreur. Il perd le goût à la vie et a l’impression de n’avoir aucune valeur. Les personnes souffrant de dépression ont souvent un regard dévalorisant envers elles-mêmes. Elles sont très pessimistes et ne pensent plus qu’à leurs problèmes tout en y accordant une importance démesurée.

-Troubles du sommeil : La personne qui souffre de dépression a du mal à s’endormir, Il se réveille la nuit avec des cauchemars. L’individu trouve refuge dans un sommeil qui a perdu sa valeur réparatrice, c’est pourquoi il est fatigué depuis le réveil. Cela entraine parfois des envies de suicides. Si vous êtes dans ce cas, même si cela est atrocement difficile, ne cédez jamais. Parler autour de vous, à n’importe qui, mais éviter de vivre cette situation seul. Il y a des gens qui vous aiment et qui vous apprécie. Ouvrez grand les yeux ils sont là, autour de vous.

-Irritabilité : On constate que les personnes qui souffrent de dépression sont facilement distraits ou qu’ils s’énervent très facilement. Il suffit d’un rien pour qu’ils se mettent dans tout leur état. C’est l’une des conséquences de l’isolation et du manque de sommeil.

WhatsApp Logo Tchattez ici
X