HYPOTENSION

CAUSES ET SYMPTOMES

Les causes d’hypotension artérielle

Certaines personnes ont naturellement une pression artérielle plus faible que la moyenne, sans que l’on sache pourquoi. Quoi qu’il en soit, il y a très probablement une tendance héréditaire, parce que lorsque la mère en est atteinte, la fille l’est aussi souvent. L’hypotension est aussi plus fréquente chez les femmes jeunes, les femmes enceintes et les personnes âgées. Lorsqu’il n’y a aucuns symptômes, l’hypotension est généralement inoffensive. Elle offrirait même une protection contre les maladies favorisées par l’hypertension.

Cependant, d’autres facteurs peuvent conduire à une hypotension, à savoir :

-les hémorragies

-l’hypothyroïdie

-une trop grande déshydratation

-le diabète

-la prise de certains médicaments (Médicaments psychotropes, anti dépresseurs, anti-arythmiques, antihypertenseurs, les Diurétiques, les vasodilatateurs)

-la consommation d’alcool et/ou de cannabis

-des troubles alimentaires

-maladies du système nerveux (maladie de Parkinson, sclérose en plaques)

Les symptômes de l’hypotension

L’hypotension artérielle ne présente généralement aucuns symptômes : elle est asymptomatique. Toutefois, quelques signes précurseurs peuvent donner l’alerte. Il s’agit de :

-Des étourdissements

-Une sensation de faiblesse

-Troubles de la vision et de la concentration

-Bouffées de chaleurs

-Des nausées

-Evanouissement dans les cas sérieux

DIAGNOSTIC

Diagnostic de l’hypotension artérielle

L’hypotension artérielle est la plupart du temps asymptomatique. C’est la raison pour laquelle elle est difficile à diagnostiquer. En effet, les mesures de tension par tensiomètre sont généralement effectuées en position assise tandis que la position debout est la plus efficace en cas de baisse de tension. Il faut également ajouter que l’anxiété provoquée par un examen chez le médecin peut aussi faire monter temporairement la tension et fausser le résultat.

Pour poser son diagnostic, les médecins se basent surtout sur les symptômes. Ils apparaissent généralement lorsque que la pression systolique (pression du sang lorsque que le cœur se contracte) se situe aux environs de 90 mmHg (millimètres de mercure).

Pour avoir un bon diagnostic, il est recommandé d’utiliser une technique : la mesure ambulatoire de la tension artérielle. La mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) sur 24 heures ou Holter tensionnel, est un petit appareil d’enregistrement de la pression artérielle, porté à la ceinture et relié à un brassard mis en place autour du bras. Elle apporte des éléments de décision à la fois diagnostiques et thérapeutiques et donne, dans certains cas, une évaluation beaucoup plus objective de l’efficacité des traitements que la simple mesure lors d’une consultation.

HYPOTENSION ET GROSSESSE

Hypotension et grossesse

L’hypotension est particulièrement fréquente pendant la grossesse, cela est dû à des modifications hormonales. En effet, Au cours du premier trimestre de grossesse, la quantité de progestérone augmente. Or, la progestérone a tendance à détendre la paroi des vaisseaux sanguins, ce qui les oblige à se dilater, de sorte que le sang commence à circuler avec moins de force.

Vous êtes crevée, laminée, épuisée, fatiguée. Rassurez-vous, il n’y a pas de réel danger, sauf celui de faire une mauvaise chute. Pour lutter contre l’hypotension au cours de la grossesse, allongez-vous alors sur le côté gauche, les jambes un peu surélevées par un coussin. Si le vertige est associé à des sueurs et que vous êtes loin d’un repas, vous êtes peut-être en hypoglycémie. Allongez-vous et faites-vous porter une boisson bien sucrée (tisane ou jus de fruits), prenez une collation.

IMG-20180608-WA0017


ACHETER MAINTENANT

WhatsApp Logo Tchattez ici avec nous
X